Francis Lassus J'ai mots

by Francis Lassus

/
  • Streaming + Download

    Francis Lassus, tambour danseur de mots rebelles et bohémiens
    Francis Lassus, drum dancer words rebels and bohemians

      €10 EUR  or more

     

1.
2.
3.
04:12
4.
03:58
5.
6.
7.
8.
9.
10.
03:16
11.
03:51
12.

credits

released April 19, 2011

tags

license

all rights reserved

about

FRANCIS LASSUS ARTS BATTOIRS PROD Paris, France

contact / help

Contact FRANCIS LASSUS ARTS BATTOIRS PROD

Streaming and
Download help

Track Name: Histoires sans parole
HISTOIRES SANS PAROLE

Sur les contours du rivage
Sont dessinées les cadences
Autant d’horizons tracés
Destinations détournées
Dans la course à la survie
Le départ nous a surpris

Dans les rides, les naufrages
Sont incrustés des silences
Autant de destins secrets
Destinations effacées
Dans la course et dans l’oubli
Et échoué l’infini

Une vie suffit
Pour raconter son histoire passagère
Sans parole
Histoires ordinaires pleines d’histoires
Histoires qui se cherchent
Une histoire
Histoire de mêler
Les histoires

Pour les besoins du spectacle
On a maquillé la transe
Le dessein est agité
Destinations déchainées
Dans la course à l’inouï
L’inconnu m’a étourdi
Je passe ma vie
A me saouler

D’histoires passagères
Sans parole
Histoires singulières pleines d’histoires
Histoires qui dégainent
Des histoires
Histoire d’emmêler les histoires

Dans l’énigme, le mirage
S’enracine l’espérance
Des humains entrelacés
Destination existée
Sans faire la course à la vie
C’est la vie
Se bercer

D’histoires passagères
Sans parole
Histoires parallèles, c’est si drôle
Histoires qui se jouent
Des histoires
Histoire d’inventer une histoire

Histoire de m’attirer des histoires



Francis LASSUS
Track Name: Bals d'enfants
BALS D’ENFANTS


Impatient, l’enfant rage de dents
Livré à l’incertitude
Il fait la culbute au temps des géants

Bals d’enfants
Balancé sur les champs
Les champs des batailles rudes
Qui brisent et chahutent
Brule l’innocent
L’enfance allumée
Trop de leurre il est tard
Si tôt sur les chemins du furioso carnaval
Plus le temps d’écouter les géants
L’enfance se fait la belle, s’allume la tête
Ce qu’elle veut c’est de l’amour

L’enfance allumée
Trop de leurre il est tard
Si tot sur les chemins du furioso carnaval
Quand vient le temps de bruler les géants
L’enfance se fait la belle, s’allume la tête
Fini les discours
Elle est rebelle en tête, rien ne l’arrête
Elle s’en fout c’est trop court
Toujours l’enfance qui s’en balance
C’qu’elle veut c’est de l’amour
De l’amour pour toujours

Francis Lassus
Track Name: Bingo
BINGO !

LE DECLIC ET LES CLAQUES
QUI FONT BING BANG ET BONG DANS LE RYTHME
QUAND LA MACHINE DERAPE
LE BASTON C’EST PAS LE MESSAGE
PAR ICI LA VIE «TOU-COULEUR»
LE TINTAMARRE MAGNIFIQUE
BINGO !
1, 2, 3 TOURNE LA DANSE
FRISSONE LE TOURBILLON
POUR LE RECIT DE L’AVENTURE
SEUL LE SWING PEUT NOUS LA RACONTER
LA JAVA FAÇON MANOUCHE
ENVOUTEE AU MALOYA
CHANTE AUX ACCENTS DE NOTRE TRANSE
DES BAISERS CHAUDS BAISERS SALES

LE DECLIC ET LES CLAQUES
QUI FONT BING BANG ET BONG DANS LE RYTHME
QUAND LA MACHINE SE BALANCE
LE BASTON C’EST PAS LE MESSAGE
LE PARI LA VIE EN COULEUR
ET EN FANFARES DIDACTIQUES
BINGO !
ACCORDEON ENRAGE TOI
DANS LA CADENCE LA CHALOUPE
FAIS FRETILLER LA GIGOLETTE
ET L’GIGOLO PARIS GOGO
1,2,3,4 PARIS JAZZE
LA CIGALE ELLE FOURMILLE
ELLE CHERCHE LE SON LE TON LE SIEN
ET CHANTE PANAME OREILLES OK ! KEKE !

LE DECLIC ET LES CLAQUES
QUI FONT BING BANG ET BONG DANS LE RYTHME
QUAND LA MACHINE PREND LE LARGE
LE BASTON C’EST PAS LE MESSAGE
PAR ICI LA VIE EN COULEUR
Y D’LA BAGARRE DIALECTIQUE
BINGO !
BINGO !

SE LANCER DANS LA MELEE ENGAGER DANS L’ACTION
AIMER PARTAGER FAIRE RESONNER LES PEAUX
SE SERRER S’EMBRASER S’EXTASIER QUAND C’EST BEAU
RESISTER EVEILLER ET PENSER EN ROUE LIBRE


1, 2, 3 LE PAS DE DANSE
QUI BALANCE DANS L’ESPACE
DONNE L’ENVIE DE VIVRE ENSEMBLE
FRERE ET SŒUR DE SENS TOUT POUR LE SON
LA JAVA FILLE MANOUCHE
TOURNE AUTOUR DU MALOYA
LUI TREPIGNE D’IMPATIENCE
RIEN QU’A L’IDEE DE L’ENLACER

LE DECLIC ET LES CLAQUES
QUI FONT BING BANG ET BONG DANS LE RYTHME
QUAND LA MACHINE DERAILLE
LE BASTON C’EST PAS LE MESSAGE

LE DECLIC ET LES CLAQUES
QUI FONT BING BANG ET BONG DANS LE RYTHME
MEME SI LA MACHINE DEBLOQUE
LE BASTON C’EST PAS LE MESSAGE

LE DECLIC ET LES CLAQUES
ÇA FAIT BING BANG ET BONG DANS LE RYTHME
QUAND LA MUSIQUE S’ENFLAMME
LA JAVA N’EST PAS LOIN M’SIEURS DAMES !

SE FROTTER S’EXCITER SE LANCER A L’ASSAUT
CARESSER RECHAUFFER FAIRE RESONNER LES PEAUX
SE SERRER S’EMBRASSER S’EXTASIER QUAND C’EST BEAU
RESONNER EVEILLER ET PENSER EN ROUE LIBRE
BINGO !

Francis LASSUS
Track Name: Un mot
UN MOT (kelma)

Lié là lié là lié là lié là
Lié là lié là lié là lié là
Lié là lié là lié là lié là
lié là lié là lè

Un mot qui donne chaud au cœur
Un mot pour apaiser les pleurs
Un mot un de ceux qui raniment
En un mot les condamnés à vivre

Pour ensoleiller l’âme à la tombée de l’ombre
Un sourire à la vie
Un je t’aime un merci
Pour décrocher la lune s’arracher du bitume
Se baigner de ferveur
Se faire croire des merveilles

En un mot qui réchauffe le cœur
Un mot pour éloigner la peur
Un mot un de ceux qui raniment
En un mot les condamnés à vivre

Un flot de mélodies va donner force vie
A tant de nouveaux jours
A des matins sans âge
L’espoir rêvé encore avant le silence l’ombre
Un mot le mot qu’il faut
Un mot un dernier mot


Kelma ouahda, kelma
Kelma llouwla oula talia
Kelma ouahda t’sadaana, t’sadaana
Kelma ouahda t’hennina

Kelma llouwla oula talia
Kelma ouahda taati saha
Kelma ouahda bach t’bka m’ana
Kelma ouahda bach t’mchi

En un mot qui donne chaud au cœur
Un mot pour calmer la douleur
Un mot un de ceux qui ravivent
En un mot nous condamnés à vivre

Lié là lié là lié là lié là
Lié là lié là lié là lié là
Lié là lié là lié là lié là
lié là lié là lè

En un mot
Un seul mot
Le mot qu’il faut


Francis Lassus
Track Name: Perdu dans ma tête
Perdu dans ma tête

La musique m’incite à suivre des chemins au-delà des peurs
Où les notes imprègnent la chanson et bousculent le temps qui passe

Moi je n’ai pas grand chose à dire, le son fait chavirer le cœur
Ça tourne à fendre la raison pour la beauté du geste

Je me suis perdu dans ma tête
Egaré, perdu sur ma planète

Et les rythmes tournent, transpirent, la grande machine à faire peur
Frappe les peaux donne le frisson, c'est l'art de la baguette

Soudain la mélodie étire, ses formes, ses sens, ses ardeurs
Et se cramponne à la passion, sans se soucier du reste

Je me suis perdu dans ma tête
J'en prends plein la vue, plein les mirettes

Il reste encore à découvrir des silences criblés de douleurs
Des histoires à répétition, les failles de la mémoire.

Si le doute attaque le cuir de nos carapaces en sueur
Cà peut faire monter la tension et faire hurler de rage

Faut pas rester dans le souvenir,
Pour continuer d'avancer,
Même égaré, perdu dans la tempête

Mais essayer de ressentir
Le contre point qui chante

Je me suis perdu dans ma tête
J'en prends plein la vue, plein les mirettes

Je me suis perdu dans ma tête
J’appelle et je crie, je chante à tue-tête

Sans musique je ne peux pas vivre, j’ai plus rien pour calmer la peur
Je souffre à perdre la raison, je ne sais plus les gestes

Même s’il n'y a rien à dire, même le vide, même les
Couleurs
Tant qu’il y aura des chansons d’amour, j’me fous du reste
Je veux pas rester dans le souvenir je dois continuer d'avancer
Même égaré, perdu dans la tempête

Je me laisse aller à sentir
Le contre point qui chante

Je me suis perdu dans ma tête
J'ai du vent dedans
Egaré, perdu sur ma planète
J’suis insignifiant.
Voilà que je suis perdu dans ma tête,
J'ai du vent dedans
Egaré, perdu, j’suis comme un enfant
Egaré perdu sur ma planète, dans ma tête
C’est trop grand dedans


Francis Lassus
Track Name: Sur un accord
SUR UN ACCORD

SUR UN ACCORD
IL A PLONGER SES DOIGTS
DANS L’ÉCLAT DU CLAVIER
IL RAYONNE DE LIBERTÉ
EN NOIR ET BLANC
IL SE LAISSE EMPORTER
SUR SON PIANO ZÉLÉ
IL NAVIGUE VERS LE SACRÉ

NOTE À NOTE IL PIANOTE
SUR L’IVOIRE TEMPÉRÉ
IL DOIT ILLUMINER LE TEMPS
LE MIROIR DANS SES MAINS
VEUT S’ÉFFACER

MAIS C’EST PLUS FORT
QUE LE SORT QUI L’ENSERRE
IL NE PEUT PAS LACHER
IL VEUT ENCORE SIGNER LE TRAIT
À BOUT PORTANT
IL A SONNÉ JOUÉ
SUR DES PIANOS CINGLÉS
LA FUGUE L’ENVOUTER IL SAIT

NOTE À NOTE
IL SE BALLADE
LE VIRTUOSE INFORTUNÉ
IL PEUT APPRIVOISÉ LE TEMPS
IL TIENT D’UNE MAIN
LA LIBERTÉ
LA LIBERTE

NOTE À NOTE
IL S’ÉVADE
SUR DES MÉLODIES CHOYÉES
IL VEUT CONTINUER IL VEUT CROIRE
IL JOUE D’UNE MAIN
L’ÉTERNITÉ

INTRÉPIDE LA MUSIQUE
EST RESTÉE ACCROCHÉE
À SON CŒUR CAPTIVÉ BLÉSSÉ
IL L’ÉTREINT
ET D’UNE MAIN LIMPIDE
IL VEUT ENCORE LUI OFFRIR
DES SECRETS DES PHRASÉS SACRÉS

IL VEUT ENCORE LUI OFFRIR
LES SECRETS LES PHRASÉS SACRÉS

FRANCIS LASSUS
Track Name: Frère l'homme racine
FRERE L’HOMME RACINE

Jewe ngira nigire mpebe
Mpung’ama gogwa n’agahinda
Amacakubiri adahera ba ba
Bansumirinda badahera
Bansumirinda badahera

Ses yeux dévoilent la détresse
D’être parti loin de son pays
Et de savoir ses camarades
Livrés à la guerre à l’oubli
Un jour il a fallu qu’il laisse
Derrière lui sa famille, ses amis
Toujours reviennent les images
Des éclairs qui percent la nuit

Ses mots sont remplis de tristesse
En solitaire il s’est enfui
Contraint au voyage sans bagage
Vers un continent mieux loti
Il a conservé la sagesse
Mais il a appris malgré lui
A surmonter dans sa cavale
Le froid, la violence, le mépris

Jewe ngira nigire mpebe nomoke we
Mpung’ama magogwa n’agahinda
Loin des éclairs qui percent la nuit
Yoooh nomoke we
Mon frère l’homme racine
Had seyed ‘ayech fe denya koulha
Joughrafiya m’ktouba f’kalbou

Il rit parfois de ses faiblesses
D’avoir cru que le paradis
Est meilleur au dos de la page
Que l’avenir y est écrit
Il ne dit rien de ce qui blesse
De son combat, de la survie
Trop occupé a perdre haleine
Seul dans l’exil, seul malgré lui

Ma’amrou ma insa khoutou
Ma’amrou ma insa bladou
Loin des éclairs qui percent la nuit
Ma’amrou ma insa khoutou
Il se démène a perdre haleine
Même si pour lui rien n’est ici
Mon frère l’homme racine
Cada merra khessou i henni rassou
Frère l’homme racine
‘ala gaa nass li ma briouehch
Mon frère l’homme racine
Men foummou t’khrej la hedra kbiha
Frère l’homme racine
F’inih imken n’choufou li kalbou kbir
Yooh
Ma’amrou ma insa khoutou
Esekurara rubunda atacuzira
Ma’amrou ma insa bladou
Kubera bansumirinda badahera

C’est avec joie, délicatesse
Qu’il aime offrir autour de lui
Un peu de chaleur, de partage
Il se souvient de son pays
Il a les gestes et la finesse
De ceux qui donnent sans avoir pris
Il va sans bruit frère courage
Le cœur chargé de poésie

Yooh
Ma’amrou ma insa khoutou
Ma’amrou ma insa bladou
Le cœur chargé de poésie
Ma’amrou ma insa khoutou
Et lui reviennent les images
Des éclairs qui percent la nuit
Yooh
Mon frère l’homme racine
Reta mugahogo nivung’amazina
Daymen i t’khemem ‘ala bladou
Frère l’homme racine
Nije mavuguguvugu mava mgamba
Coul merra i chouf sma
Il imagine la terre avec des racines
Qui transpercent le ciel
Nd’umuhungu atar’agahungu
Kand’atari gito je mwene misigaro
Mubisigi vya kanwani abarundi
Bakanwana ndi muto sindi gito
Ndaciye kumayange je yeremiya


FRANCIS LASSUS
Track Name: Elle s'est endormie
ELLE S’EST ENDORMIE

TOUT DOUCEMENT SES MOUVEMENTS L’ENTRAINENT
POUR DES SIECLES DE SAISONS
D’ECLOSIONS DE MYSTERES
ELLE TOURNE ET SE RETOURNE SANS FIN
SUR LE GRAND ECRAN GALACTIQUE
DANS LA NUIT INFINIE ASSOUPIE

ELLE DEVALE DES COURANTS DE NACRE
DE SABLE ET DE TERRE
ELLE CONNAIT LA CHANSON
ELLE FILE TRANQUILLE ET SUBTILE
SUR UNE ROUTE INVISIBLE
JOUR ET NUIT EBLOUIE SANS UN BRUIT
ELLE SUIT

LES MERS ET LES MONTAGNES ET LES VOLCANS
ET LES FORETS D’ARBRES GEANTS
POUR L’AMOUR L’IVRESSE
SANS PLAINTE ELLE RACONTE A QUI L’ENTEND
CE QU’ELLE ENTEND DU VENT DU CHANT DE L’ABSENT
LA CARESSE
L’S O S
QUELQUE PART ELLE DANSE AVEC LES ANGES

RESPLENDISSANT SON CHANT GLISSE A L’OREILLE
SES REVES DE DANSE
SES REVES DE DISTANCES
ELLE TOURNE ET SE RETOURNE SANS FIN
SUR LE GRAND ECRAN GALACTIQUE
ASSOUPIE EBLOUIE PAR LA VIE
POUR L’INFINI

L’INFINI

ELLE A CHANTE A VOLONTE
ELLE A AIME SANS SE FANER
DES NUITS ENTIERES ABANDONNEES
À SE FONDRE DANS LA BELLE AVENTURE
HELAS LE RIDEAU EST TOMBE
ELLE EST PARTIE AU LOIN ELLE A LACHE LA CLEF
LUMINEUSE JOUR APRES JOUR
RIEN N’ASSOMBRIT SON VOYAGE
ELLE S’EN EST ALLEE CHANTER DANSER AVEC LES ANGES

TOUT DOUCEMENT SES MOUVEMENTS ENTRAINENT
DES SIECLES D’HORIZONS
D’EROSIONS DE MYSTERES
ELLE TOURNE ET SE RETOURNE SANS FIN
SUR LE GRAND ECRAN GALACTIQUE
ÉBLOUIE
ELLE S’EST ENDORMIE

FRANCIS LASSUS
Track Name: Le miroir aux alouettes
LE MIROIR AUX ALOUETTES



Dans le miroir aux alouettes
Où tout se vend et tout s’achète
On s’y bouscule on s’y endette
Mais rien non rien ne nous arrête

On s’ fait refaire le sourire
On s’ fait reluire la séduction
C’est si bon de s’ laisser aller
Embobiné à consommer
Même si l’on doit se mentir
Pour pas s’ trouver en reste
Faudra avoir tout dépensé
Bien qu’il n’y ait plus rien dans l’assiette

Dans le miroir aux alouettes
Les banquiers rackettent et maltraitent
Pour mieux s’ partager la galette
Ils saccagent tout mêm’la planète
Ah l’beau Geste

Et on achète à tours de bras
Des bras des jambes des corps des vies
Le décor est impitoyable
Il en est pitoyable
Mais il est vrai qu’ pour s’enrichir
Faut pas d’ scrupules à envoyer
Les gens crever pour le marché
Faut bien gagner son beurre
Ah l’ beau leurre

Dans le miroir aux alouettes
Les politiciens d’opérettes
N’ont pas à jouer de la gâchette
Pour s’en mettre plein les chaussettes
Oh ! Que c’est chouette !
Dans le miroir aux alouettes
Les salauds qui tirent les manettes
Vivent planqués les malhonnêtes
Ils bouffent tout même les miettes

Dans le miroir aux alouettes
Enflammé comme une allumette
Moi j’y ai misé mes cacahuètes
Maint’ nant j’ suis fauché comme les blettes
(tu veux dire comme les blés ?)
C’est ça comme les blés pardon !
(Ah bon !?)
Et ouais
(c’est pas bon ça)
Alouette gentille alouette
Alouette on est tous piégés
Alouette docile alouette
Alouette condamnée a trimmer
Alouette crédule alouette
Alouette trimmer pour ceux qui vont nous bouffer
Alouette petite alouette
Alouette crois moi on va tous se faire
Plumer

Francis Lassus
Track Name: Un chemin
UN CHEMIN



Sans un bruit en nuance
Se faufile un murmure
Que des flots de palabre
Ont abandonné dans le déluge

Là où il n’y a rien
Quand on ne croit plus rien

Le temps s’écoule il s’immisce dans l’arbre
Il est d’éternité de lumière
Que des hommes meurtris condamnés au mensonge
Cherchent a atteindre plus loin que les prières

Quand il n’y a plus rien
Que du bruit que du rien

Mais on a laissé hurler dans le vacarme
Des océans des torrents de ruptures
Dès que le cœur s’affole se fige sous l’écorce
Que nous restent il pour refermer les blessures

On ne ressent plus rien
De ce qui est mal ce qui est bien
Prisonnier d’un destin
Fait d’oubli fait de rien

Sur un fil de silence
Funambule un murmure
Loin des chimères loin du tumulte
Il cherche les chemins de la conscience

Il veut aller plus loin
Que le bruit que le rien
Libéré du destin
Pour se frayer un chemin

Francis LASSUS
Track Name: Trop
TROP

Je dois me rendre à l’évidence
Mes ennuies mes ratés
C’est pas que du pas de chance
Tout seul j’ les ai cherché

J’ai cru qu’c’était pas grave
J’ai remis à plus tard
Désinvolte j’ai cru vivre
Mais la vie je sais pas m’ l’ écrire
Je crois que j’en fais trop
Toujours trop
Et je demande trop
Beaucoup trop

Au matin au réveil
Tout flétris dans mes rêves
Quand je me sens trahi
D’avoir encore trop dit

Alors tout s’éclaire
Tout devient très très clair
Ce que j’aurais du suivre
C’est ce que je sais pas vivre

Une aventure de plus
Sans qu’elle n’abuse
Une aventure c’est beau
Sans en attendre trop

Une aventure de plus
De celle qui use
Les aventures de trop
Mais je demande trop
Toujours trop
Oh je sais que je demande trop
Trop c’est trop

J’ai cru défier tant de monde
J’ai appris avant tout
Qu' cette chienne de vie qui est la mienne
C’est pas toute seule qu’elle sonne

Je veux du temps pour aimer
Je veux du temps pour chauffer
ce qui me reste à rêver
ce qui me reste à donner

De l’aventure en plus
Et que l’on s’amuse
L’aventure c’est beau
Sans lui en demander trop

L’aventure en plus
De celle qui use
Les aventures de trop
Mais je demande trop
Toujours trop
Oh je sais que je demande trop
Trop c’est trop


Francis LASSUS
Track Name: Desesperada Salsa
Salsa desespérada

Partir partir pour ne jamais
Ne jamais jamais revenir
Partir de cette histoire en douce
En pousse-pousse, pas trop fort derrière !

Partir courir à l’aventure pour un mambo une rumba
Prendre la vie du bon coté
Sans la desesperada salsa
Partir partir dans un sourire oh baby !
C’est qu’ça déchire au fond de moi tout bas

Si j’ai bien compris je t’ennuis
Mais j’ vois pas ma jolie
Comment faire mieux jamais ça ne va
j’ dois voir ailleurs si j’y suis moi loin là bas
j’ suis plus d’attaque pour la sieste je m’en vais
Je tire un trait sur nos nuits
Maintenant il est temps

Partir partir pour ne jamais
Ne jamais jamais revenir
Partir sans faire d’histoire ma douce
En pousse-pousse pas trop fort derrière !

Partir courir les hémisphères danser mambo danser rumba
changer d’ refrain de cha-cha-cha
Plus de désespérada salsa
Partir partir et ne rien dire oh baby !
Amour de cire je fonds de toi tout bas

Ça ne te convient plus
Tu l’as dis
L’étreinte et les rêves petite furie allumée nuits et jours
Pardonnes moi si je pars sans toi loin là bas
J’ me sens d’attaque pour la fiesta je m’en vais
je m’éclipse dans la nuit surtout n’ me retiens pas
PO ! PO ! PO ! PO ! PO ! PO !
N’ me retiens pas
pas pas pas à pas. Pas à pas partir
pourquoi pas partir pour ne pas revenir
oui mais la salsa à danser c’est bon

Partir partir et ne jamais
Ne jamais jamais revenir
Partir de cette histoire en douce
En pousse pousse poussez pas derrière !

Partir courir les hémisphères pour un mambo une rumba
Prendre la vie du bon coté
Sans la desesperada salsa

Partir partir pour ne jamais
Ne jamais jamais revenir
Partir sans faire d’histoire ma douce
En pousse-pousse PO ! PO ! PO ! PO ! PO ! PO ! PO !

Partir courir les hémisphères danser mambo
Danser rumba BA ! Ho !
changer d’ refrain de cha-cha-cha YO !

Partir partir dans un sourire oh Baby !
C’est qu’ ça déchire au fond de moi tout çà, tout bas
J’ te laisse dormir je pars à pas de chat DE CHA-CHA!
Finis la désespérada salsa ALLEZ ! QUAND FAUT Y ALLER !
FAUT Y ALLER !
CHA-CHA-CHA . CIAÔ ! ! ! !

C’est çà. Dégages !

Francis LASSUS